OH MY COUPLE !
ÉCOUTE OU CONSEIL ?
OFFRIR LE CHOIX
1
“ÉCOUTE OU CONSEIL”
Écoute ou conseil nous est venu naturellement, simplement. Et comme toutes les choses qui apparaissent de façon si fluide, si évidente, elles se révèlent très efficaces. Mais si cela paraît très aisé à manipuler, ce n’est pas le cas. Essayons de voir avec ce pas-à-pas comment l’utiliser à bon escient.
2
UTILISATION CLASSIQUE
Tout d’abord, essayons de bien comprendre son utilisation et son objectif : avec écoute ou conseil nous voulons être attentifs aux besoins de notre partenaire quand il est en tension. Quand vous percevez une tension chez elle ou lui, au lieu de vous précipiter en sauveur, ou, au contraire, de rester malencontreusement étranger à la situation, nous vous proposons de lui offrir des options, et cela prend la forme de la question : “écoute ou conseil”. Cette simple proposition permet de signaler d’une part que vous êtes attentif, et c’est toujours agréable, et d’autre part que vous proposez votre aide sans l’infliger, ce n’est pas négligeable. Enfin elle permet à la personne dire simplement non, ou de prendre l’une des options écoute ou conseil. Souvent le conseil est infligé, ou souvent on oublie simplement d’écouter. Offrir ce choix est un peu magique.
3
RESPECTEZ LA DOSE PRESCRITE
Point de vigilance ! Vous devez respecter la dose prescrite en quelque sorte. Si vous utilisez écoute ou conseil à tout bout de champ il perd de son pouvoir magique. Comme une fiole de potion, vous en possédez une quantité limitée. Si vous l’utilisez tout le temps, votre posture attentive devient comme un pied de nez, comme un manque de tact, comme si vous balanciez écoute ou conseil pour presque vous débarrasser de la situation. Et c’est l’effet inverse qui se produit. Ainsi, respectez la dose prescrite, n’en abusez pas. Nous ne savons pas vous dire qu’elle serait la bonne dose, mais dans le doute une fois maximum par semaine paraît bien. Si vous êtes capable de l’utiliser une seule fois par mois, au meilleur moment, vous multipliez son pouvoir.
4
NEUTRALITÉ BIENVEILLANTE
Autre point de vigilance : votre intonation et votre intention. Comme vous offrez un choix, vous devez prêter attention à vouloir véritablement être neutre. Généralement les gens ont quelque chose à conseiller (peu importe le sujet, peu importe quand, et même peu importe quoi). Si vous proposez écoute ou conseil d’une façon trop appuyée parce que vous avez quelque chose à dire la proposition sera mal perçue à juste titre. Essayez de faire le blanc dans votre esprit , de ne penser à rien, avant de proposer écoute ou conseil. Nous avons dit blanc dans votre esprit mais prenez l’image qui vous convient pour ne pas répondre dans votre tête par avance à la situation. Cela nécessite un petit entraînement.

QU’EST-CE QUE VOUS SIGNALEZ AVEC LA QUESTION ÉCOUTE OU CONSEIL ?

  1. Que vous n'êtes pas vraiment disponible pour aider votre partenaire et qu'il doit s'en rendre compte.
  2. Que vous avez la réponse au problème de votre partenaire et qu'il devrait s'en saisir.
  3. Que vous avez noté que votre partenaire est en tension et que vous lui offrez un choix pour apaiser celle-ci.

A QUOI FAUT-IL FAIRE ATTENTION AVEC ÉCOUTE OU CONSEIL ?

  1. Un seul partenaire seulement peut l'utiliser.
  2. Ne pas en abuser.
  3. Si on ne s'en sert pas assez son pouvoir disparaît.

QU’EST-CE QUI POURRAIT TRAHIR UNE INTENTION MAL PLACÉE AVEC ÉCOUTE OU CONSEIL ?

  1. Votre intonation.
  2. Le moment où vous l'utiliser.
  3. Votre posture physique.

AFFICHER LES RÉPONSES !